Mathieu Laplanche

Percussionnisteᴹ (drums/perc/body) - Body Music x Instrumental

Facebook

Instagram

E-mail

The roots

Amoureux des rythmes du monde depuis l’âge de 10 ans, Mathieu a été initié à la musique par les percussions, bien souvent sans autre instrument sous la main que son corps, sa voix, ou les objets qui l’entouraient… Bercé par le rock et les musiques afro-américaines, il se passionne également pour les musiques traditionnelles du monde entier (Afrique de l’Ouest, du Nord et Orientale, Caraïbes, Amérique latine, Réunion, Brésil, Europe de l’est…), au gré des rencontres musicales.

Dans les années 2000, un master en management d’Audencia Nantes / Linköping University (Suède) en poche, puis deux années passées à travailler sur les enjeux du développement durable, et Mathieu consacre son temps à la musique, convaincu des bienfaits qu’elle peut apporter aux Hommes. Il obtient avec mention le diplôme du Cycle Professionnel Musicien de l’école ATLA (Batterie/Percussions) et suit notamment les enseignements de Patrick Gorce (batt/perc), Vincent Legris (batt), Léon Parker (Vocal Body Rhythm), Bira Reis (perc Afro-brésiliennes, à Salvador). Mais aussi pour la partie body music avec de nombreux artistes et pédagogues parmi lesquels Fernando Barba (Barbatuques, Brésil), Keith Terry (Crosspulse, USA), Jep Melendez (Cambuyon, Espagne), Thanos Daskalopoulos (Grèce), Sylvia Mograbi (Gumboots, Allemagne), Manjunath B.C (Konnakol, Inde)... Côté production musicale, Mathieu est aussi certifié par Apple sur le logiciel Logic Pro X.

Musicien live & studio

Percussionniste multiple (batterie, percussions, bodypercussion, voix)… Mathieu a joué dans plusieurs centaines d’évènements.

Festival Solidays, Lollapalooza Paris, Babel Sound (Hongrie), Désert Vert (Maroc), au Barbican Center (Londres), MC Kotlovnica Kamnik (Slovénie),  l’International Body Music Festival (Paris), l’Alhambra, le New Morning, le Nouveau Casino, le Plan, la Cigale, la Maroquinerie, la Bellevilloise, l’Espace Jemmapes, l’Auditorium St Germain, La Maison des Métallos, Place de la Bastille, à l’Espace Daniel Sorano, au Centre Culturel d’Egypte de Paris, le Parc Floral de Paris. A la radio pour France Inter, RFI Monte Carlo Doualiya, Wave Radio. Dans de nombreux concerts publics, privés, associatifs, scolaires, solidaires, en France, à l’étranger.

En studio, il a eu le plaisir d’enregistrer pour le pianiste Mickael Cohen (EP piano/percussions), le flûtiste soudanais Ghandi Adam (batterie/percussions), la chanteuse Aliénor (LP Made in France – EP Garçon(ne)), le groupe vocal Radio Quartet (EP), la chanteuse Nanook (EP), la compagnie de percussions corporelles Tupercut‘ (Bom’tchiki clip), le sextet rock-funk The Mammy Novas (EP Introduction to Yogurt Rock), PV NOVA (LP 11 days).

En images

Le "Mangrove Café" est ouvert !

Avec la chanteuse Mélanie Rallo, Mathieu a trouvé en 2016 le cadre idéal pour créer. À l’origine de leurs compositions, il y a la voix et la bodypercussion. De l’organique, sans technologie. L’album 24/7 de Mangrove Café (Eklektik / Inouïe – sortie 2019) est une aventure sonore réunissant 6 musiciens, en voyage pour 16 titres écrits et réalisés avec soin. Chanson, jazz, spoken word, portés par des rythmes afrobeat, samba, swing, gnawa, sans frontières musicales.

Sur scène, le power duo s’amuse et explore la musicalité des mots, du corps et de la voix dans des compositions à la frontière entre Body Music (voix, percussion corporelle) et Instrumental. Cette formule légère et inédite est aussi un prétexte pour de nombreuses rencontres musicales sur scène et/ou en vidéo, par exemple avec la multi-instrumentiste Magda Giannikou (Grèce), le beatboxer Rizumik (Portugal), le flûtiste Ghandi Adam (Soudan), ou en quartet avec le bassiste Philippe Lenoble et le saxophoniste Guillaume Grosso (Mangrove Café & Friends).

Le projet a déjà séduit des lieux et évènements prestigieux comme le Festival Lollapalooza Paris (Live Nation), l’International Body Music Festival (HipTap project / Maison des Métallos), Point Éphémère, Krakatoa, France Inter, ou les JM France à l’occasion de plusieurs évènements jeune public en 2019 et 2020…

Cette direction artistique a valu à Mathieu d’être sélectionné à la bodypercussion en 2019 par l’incroyable festival world music Babel Sound (Hongrie) pour une résidence de création internationale intitulée CREMM pour “Common Routes of Euro Mediterranean Music”. Le projet, diffusé en Hongrie et au Maroc en 2019, sème des graines pour l’avenir. Body Music et jazz/musiques improvisées avec MUSCAH, ou rendez-vous Body Music autour des musiques d’Afrique de l’ouest du Brésil et du Cap Vert à l’occasion d’un Week-end Bodysong Afro-brésil avec Marco N’Goni…

En plein confinement au printemps 2020, le duo collabore avec le collectif OMMM XXL pour une création 100% Body Music : 10 jours pour 10 musiciens, 24h chacun pour venir apporter leur contribution et leurs talents les uns après les autres et ainsi créer collectivement une chanson originale. Du 100% Acapella non corrigé et en one shot.

La Mangrove, c’est cet écosystème parmi les plus productifs de la planète. Une zone tropicale qui se protège des menaces extérieures grâce à ses végétaux. Le Café, c’est la ville, un carrefour social. Mangrove Café est la synthèse du travail et des inspirations des 2 artistes-pédagogues. Entre écriture, composition, et expérimentation live “vivante” avec le public et les musiciens.

Partager sa passion

Professeur de rythme, de batterie et de percussions, Mathieu partage ses enseignements entre l’étude du rythme, la technique, l’improvisation, et l’analyse musicale.

D’abord à la batterie et aux percussions, qu’ils enseigne à La Fabrique de Talents (Montrouge) et en studio professionnel à Paris 20e. 5 années d’enseignement en cours particuliers où il découvre le plaisir de transmettre, de faire ressentir, d’éveiller, de partager.

Depuis 2010, avec Bodysong, il s’intéresse plus particulièrement à la Body Music (percussions corporelles et vocales, human beatbox, voix, mouvement), une approche magique pour appréhender le rythme dans son ensemble, ressentir la pulsation et les différents débits, (re)prendre possession de son corps et s’ouvrir aux différentes formes d’expressions corporelles (danse, théâtre), dépasser les barrières techniques, prendre du plaisir.

En collectif, la magie opère. Les participants pratiquent le rythme dans un environnement ludique, stimulant. L’accent y est mis sur la pratique et le développement de la musicalité, plutôt que sur la technique. Le Bodysong donne souvent des ailes aux participants, pour aborder le travail d’un instrument, monter ou développer un projet musical.